LA PASTORIZA: L’OPTIMISATION COMME VOIE DE VIE

  |   2018, Internationalisation, MOR-05   |   No comment

LA PASTORIZA est l’une des premières entreprises argentines dédiées à la production de briques et de blocs creux en céramique.

Fondée en 1953 par la famille Rico dans la province de Buenos Aires, elle est devenue une institution de référence dans le secteur de céramique argentine, grâce à son engagement pour la qualité et à l’incorporation constante de la technologie de pointe au cours de ses plus de 60 années d’existence.

Cet engagement a été renforcé au cours des dernières années avec la réalisation d’importants investissements tels que le nouveau site avec des améliorations dans les machines et équipements pour la préparation des argiles. Cette modernisation a été réalisée dans le but de réduire la granulométrie de la matière première pour augmenter la capacité de production de l’usine et la qualité du produit final.

Dans le cadre de ce processus d’amélioration, la famille Rico a remarqué que l’un des aspects qui pouvaitt être optimisé était la durabilité de ses filières d’extrusion.

À cette fin, LA PASTORIZA a fait confiance à MORTE en tant que consultant industriel.

Comme point de départ, les conditions de travail existantes ont été analysées, en réalisant que les argiles utilisées pour extruder le produit final étaient difficiles et avec une retrait élevé qui forçait à travailler avec des paramètres bien ajustés. Cet aspect rendait nécessaire un contrôle très sévère de leurs filières localement chromées.

Sur cette base, MORTE a proposé de tester sa technologie dans l’un des produits de grande production, dans un processus divisé en deux phases.

La phase 1 consistait à fabriquer la filière initialement en acier traité, matériau idéal pour la mise en œuvre de nouveaux produits, car les conicités, les inclinaisons, etc. des éléments de la filière fabriqués dans ce matériau peuvent être modifiés si nécessaire.

Pour la bonne exécution du processus, le SAT (Service d´Assistance Technique) de MORTE s’est rendu en Argentine pour effectuer les ajustements nécessaires dans la filère afin de garantir son fonctionnement optimal et que le produit extrudé soitt correct.

Une fois ce processus terminé avec succès, la phase 2 a été réalisée. Il s’agissait de remplacer les éléments de la filière plus exposés à l’usure, noyaux et peignes, par d’autres en carbure de tungstène MOR-05. Ce matériau présente la meilleure résistance à l’abrasion du marché et sa rentabilité est bien supérieure à celle du chrome dur précédemment utilisé.

Les résultats offerts par les éléments fabriqués au MOR-05 ont été immédiatement impressionnants, car ils fonctionnent correctement depuis leur mise en service dans la filière en 2017, en gardant le poids et les dimensions des briques extrudées, ce qui a permis une stabilisation de la production de l’usine.

Son comportement est si satisfaisant qu’une nouvelle filière, fabriquée directement avec ses éléments plus exposés à l’usure du carbure de tungstène MOR-05, est en cours de production. Elle sera bientôt envoyée en Argentine.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.