Somos Morte

Nous sommes Morte. Antonio Ezquerro

  |   2017, Equipo Morte, Sin categoría @fr, Somos Morte   |   No comment

SAT – Service d’Assistance Technique

 

Antonio a rejoint l’équipe de MORTE, la société pour laquelle travaillait et travaille son frère, il y a plus de 24 ans.

À cette époque, l’entreprise avait besoin de personnel et dès son entrée, il est affecté à la machine de meulage qui fonctionne encore aujourd’hui pour effectuer de petits travaux.

De la meuleuse à l’électroérosion, en passant par la foreuse et la trempe.

Pour Antonio, chaque filière est une occasion d’apprendre car chaque filière est unique et ne ressemble à aucune autre. Chaque filière doit être calibrée pour fonctionner avec un rendement optimal, avec une argile déterminée, plus ou moins dense, plus ou moins abrasive.

À cet égard, Antonio se souvient toujours de ce que Santos Morte, fondateur et alma mater de la société, affirmait : «il faut savoir apprendre même de la concurrence», une phrase qui révèle l’esprit de MORTE, engagée dans une démarche de qualité, de recherche, de développement et d’innovation constante. Comme l’affirme à juste titre Antonio, cette phrase ne peut être prononcée que par quelqu’un qui a travaillé à de multiples reprises sur la ligne d’extrusion.

Très vite, il devient responsable de la mise au point des filières de MORTE en Europe, en Amérique et en Afrique. Ce travail implique une très grande responsabilité car c’est là que les filières de MORTE doivent faire leur preuve et montrent effectivement leur niveau de qualité.

Il est vrai qu’Antonio aime travailler près des machines car c’est l’endroit où l’on apprend vraiment, où l’on détecte les problèmes et trouve des solutions. Un apprentissage qu’il va appliquer au bureau technique de MORTE dans un souci d’amélioration constante.

La manière dont sont réglées les filières de MORTE dévoile toute l’expérience accumulée par l’équipe, mettant en relief le travail des responsables de la société qui sont présents sur la ligne de production avec les clients.

Les opérations de mise au point l’ont amené à voyager, loin de chez lui, mais pas plus d’une semaine ou de dix jours car heureusement les filières de MORTE ne posent pas de problèmes particuliers. Il a donc voyagé du Cône sud de l’Amérique Latine au nord de l’Afrique, en passant par la France, la Suisse, l’Allemagne ou les Balkans, tout en sachant qu’il serait rapidement de retour pour encourager ses deux fils qui jouent dans des équipes de football parrainées par MORTE. Tout est affaire de famille.

No Comments

Post A Comment