Somos Morte

Nous sommes Morte. Luis Miguel Orozco

  |   2016, Équipe Morte, Somos Morte   |   No comment

Chef d’oxycoupage et Plasma

Originaire de Cuenca mais habitant d’adoption de la commune de Pradejón, Luis Miguel est arrivé dans La Rioja par amour ; auparavant, il a eu le temps de travailler à la campagne et de faire les vendanges pour gagner un peu d’argent lors de ses années d’étudiant, d’être employé par un laboratoire pharmaceutique et d’obtenir le diplôme d’opticien-optométriste à l’Université Complutense de Madrid.

Chez MORTE,  il se charge tout d’abord de la conception technique CAO mais quelque temps après son arrivée, la société construit un deuxième bâtiment pour réaliser les opérations d’oxycoupage et de coupage au plasma et lui propose de diriger cet atelier ; il accepte sans hésiter.

Là, Luis est capable de découper des plaques d’acier de 8 à 110 mm d’épaisseur, pesant jusqu’à 10 tonnes et de les soulever comme une plume au moyen d’un électro-aimant. Mais en amont, il doit programmer l’utilisation du matériel. La vision de l’espace, la planification et la précision sont essentielles pour mener à bien ce travail : assembler les différentes pièces pour obtenir une utilisation optimale du matériel puis effectuer la découpe exacte de chacune d’entre elles qui serviront à la fabrication des filières de MORTE.

C’est également le responsable logistique des exportations vers l’Algérie, un marché en pleine expansion, pour lequel il doit exercer tous ses talents d’organisation et de gestion.

Depuis quelques mois, un événement a changé sa vie, une vie qu’aujourd’hui, il ne changerait pour rien au monde ; ils sont la prunelle de ses yeux : ce sont ses jumeaux, Liam et Laia.

Mais Luis est avant un homme soucieux, anticonformiste, qui pose un regard sur le monde où les valeurs sont primordiales. Au premier abord, il semble être quelqu’un de nerveux, par sa façon rapide de s’exprimer ; il est vrai qu’il pense plus vite qu’il ne parle et les mots se « bousculent » dans sa bouche. Il peut parler de presque n’importe quel sujet et n’hésite pas à entamer une conversation profonde avec qui que ce soit car il aime le contact et sait s’adapter à son interlocuteur de la même manière qu’il adapte les différentes pièces des filières de MORTE sur la plaque en acier pour en extraire le meilleur de chacune.

Le fait d’être diplômé en optique-optométrie lui fait peut-être voir la vie d’une autre manière : la manière dont il apprécie sa famille qui le guide vers ce qui est important, son métier qui lui demande de la précision et dont il se sent particulièrement fier et ses collègues dont il tire sa fraternité, sa capacité de travail et son implication dans la fabrication des filières de MORTE.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.