Loading image
Title Image

AHMED MOUSSA, LEADER FABRICANT DE BRIQUES AU NORD DU MAROC

  |   2020, Dicen de Morte, Internationalisation, MOR-05   |   No comment

Située à Tétouan, AMINA BRIQUE est devenue la plus importante usine de produits rouges dans l’une des régions à plus forte croissance économique du Maroc.

Cette usine est le nouveau projet de M. Ahmed Moussa, qui avec plus de 25 ans d’expérience possédait déjà deux autres usines de référence sur le marché marocain grâce à la haute qualité de leurs produits. Ce sont CERÁMICA LA PALOMA (1993) avec une capacité de 150 tonnes/jour et CERÁMICA DE TETUÁN (année 2004) avec une capacité de 700 tonnes/jour. Les deux usines ont été entièrement montées par notre représentant dans le pays, FRAPASA.

Lancée en 2017, elle dispose d’un effectif de 60 employés et d’une capacité de production de 800 à 1000 tonnes/jour de différents formats de blocs céramiques.

Afin d’atteindre une capacité de production aussi importante, ils ont opté pour l’utilisation de filières à grande taille et au nombre élevé de sorties. Conscient de la complexité de sa fabrication, Ahmed Moussa a fait confiance au savoir-faire de MORTE, et à la longue expérience de FRAPASA, qui était en charge du montage complet de la ligne de préparation et d’extrusion d’argile ; et c’est comme ça que nous sommes devenus partenaires industriels pour ce projet.

La première décision a été de déterminer quels seraient les produits principaux à fabriquer pour le démarrage de l’usine. Les produits choisis ont été la Brique creuse de 12×7 à 18 sorties, la brique creuse de 15×12 à 12 sorties, la brique creuse de 20×7 à 15 sorties et le Grand format de 33×7 à 9 sorties.

La conception et la fabrication des filières utilisées pour l’extrusion de ces produits était un défi pour MORTE, en raison de la taille exorbitante des filières et de leur nombre élevé de sorties, inhabituel dans la scène céramique actuelle.

Pour cette raison, nous avons décidé de fabriquer des filières type TM-EF et en acier traité dans un premier temps. C’est-à-dire des filières coniques avec une rangée de freins extérieurs pour pouvoir contrôler correctement le flux d’argile, et avec un matériau qui pourrait être modifié si nécessaire, un facteur essentiel pour la mise en œuvre de nouveaux produits dont la régulation peut être complexe.

Il faut souligner l’importance du SAT (Service d’Assistance Technique) de MORTE tout au long du développement qui, avec une étroite collaboration avec FRAPASA, s’est rendu au Maroc pour réaliser avec les employés d’AMINA BRIQUE la mise en marche de l’usine. Au cours de ce développement, nous avons fait les réglages nécessaires pour obtenir un fonctionnement optimal des filières et obtenir des produits extrudés impeccables.

Dès que ce développement a été achevé avec succès, les éléments de la filière, les plus soumis à l’usure, noyaux et peignes, ont été remplacés par d’autres en carbure de tungstène (Hard Métal) MOR-05, un matériau qui a la meilleure résistance à l’abrasion et la meilleure rentabilité du marché.

Le comportement de ce matériau était conforme aux attentes, nous avons réussi à maintenir le poids et dimensions des produits extrudés pendant des mois, en favorisant ainsi la stabilisation de la production de l’usine.

Pour conclure, il faut saluer l’esprit d’innovation d’Ahmed Moussa, qui se traduit par l’intention d’intégrer progressivement de nouveaux produits en fonction des besoins et des tendances du marché marocain. Un exemple clair de ceci est le bloc de « Termoarcilla » de 24 qui est extrudé chez AMINA BRIQUE depuis 2019.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.